LA MYSTÉRIEUSE LETTRE par Caroline Bouvet

Publié le par H. Lachambre

Il monta les escaliers de l'immeuble de Carole, frappa à la porte et vit que celle-ci était ouverte. Marc l'amant de Carole découvrit son corps. Il essaya de la réanimer mais rien à faire. Elle était bien morte.

Oui, il se souvenait de cette lettre qu'il lui avait envoyée quelques semaines auparavant.

Cette lettre disait qu'il allait venir la voir aujourd'hui, le vendredi seize janvier. Il était venu exprès pour elle, il avait assez attendu pour partir, attendu son papier bleu qui annonçait sa permission.

 

Il se décida enfin à appeler la police. Dix minutes plus tard, une inspectrice débarqua ainsi que toute son équipe. Le médecin légiste se pencha sur la victime et dit:

«C'est sûr, elle est morte étranglée. Il ne reste plus qu'à trouver l'objet du délit.».

Soudain, son mari apparut épouvanté devant cette scène, ne sachant que dire, il regarda Marc et lui demanda:

« Que faites vous ici ? » d'un air arrogant.

Marc ne sachant que dire répondit :

« Euh... Je suis un ami d'un de vos voisins. J'allais prendre les escaliers , mais j'ai vu la porte ouverte alors je suis rentré et j'ai appelé pour voir si tout allait bien, et c'est là que je l'ai découverte.»

Marc avait une boule dans la gorge à ce moment-là. Il était bouleversé quand l'inspectrice lui demanda de bien vouloir la suivre.

Il le fit sans discuter.

L'inspectrice l'emmena dans la salle d'interrogatoire et l'invita à s'asseoir :

-Que faisiez-vous chez la victime ? demanda-elle.

-Je vous l'ai déjà dit quand nous étions à l'appartement. Je suis venu voir un ami qui habite dans l'immeuble ! s'exclama t-il.

-C'est drôle, nous avons demandé aux voisins de l'immeuble et aucun ne vous connaît. »...

Vous pourrez lire la suite dans Des Codes et Des Crimes, disponible :
au collège Joseph-Anglade à partir du 1er Septembre 2009
ou
dès maintenant, sur le site
www.thebookedition.com

Publié dans Nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article